A la rencontre de Jonathan, celui qui incarne Rookie Republic

Salut Rookie Republic, merci d’accepter de répondre à nos questions, pourrais tu te présenter ?

Salut l’équipe Dunkiin ! Je m’appelle Jonathan, j’ai 27 ans, j’ai lancé Rookie Republic il y a maintenant 6 mois. Avant de me lancer dans cette aventure, j’ai passé des diplômes en finances, j’ai travaillé deux ans en cabinet d’expertise comptable. Et même si mon destin était tout tracé, je gardais à l’esprit d’un jour pouvoir vivre de ma passion : le basket. N’étant pas joueur de NBA, j’ai décidé de tenter ma chance en créant Rookie Republic !

Peux tu nous expliquer le concept de ton site ?

J’ai grandi avec la génération Lebron James, mais j’ai toujours été passionné par les exploits des légendes de la NBA. Pour être honnête, au début j’étais surtout fasciné par les prouesses de Larry Bird et son côté trashtalkeur me faisait délirer. De fil en aiguilles j’ai découvert avec les replays de vieux matchs tous ces concurrents et coéquipiers. Je suis tombé dedans, et poussé par la curiosité, j’ai découvert cet univers et cette communauté. J’ai donc voulu partager cela avec un concept vintage créé par un passionné pour des passionnés.

Comment fonctionne rookie republic ? Es tu seule ? D’où viennent les maillots ? Sont ils réels ? Et comment se passe les livraisons et transactions ?

Alors Rookie Republic étant une jeune entreprise, nous venons de fêter les 6 mois du lancement du site. Je gère tout seul : du choix des produits, à la gestion des stocks et des expéditions en passant par la communication et le service client. Les maillots sont des produits authentiques de la marque Mitchell & Ness, reconnu pour la qualité de ses produits vintage. Ce ne sont pas des maillots portés qu’on pourrait appeler de seconde mains mais des rééditions des franchises mythiques. Je suis également en permanence à l’affût de marques originales proposant des produits dérivés avec des touches rétro. C’est notamment comme cela que j’ai eu la possibilité d’avoir l’exclusivité de la marque italienne DROQ pour le marché français qui propose des t-shirts avec des petits dessins retraçant des moments incontournables de nos stars préférées. Les livraisons sont assurés par la poste (COLISSIMO) ou en express avec CHRONOPOST. Les transactions sont quant à elles totalement sécurisées via mon partenaire bancaire ou via PAYPAL.

Selon toi, pourquoi les consommateurs achètent ou devraient acheter sur ton site plutôt que sur des sites dit “officiel” de la NBA ?

Alors tout simplement parce que j’ai à coeur de proposer à mes clients des maillots authentiques et des produits de qualités tout en garantissant un service clients premium. Ma philosophie n’est pas simplement de vendre un maillot mais de promouvoir l’histoire des légendes du sport américain. Cela passe par des présentations de chaque joueur sur le site, un packaging de livraison original qui donne l’impression à mon client de recevoir un cadeau et non un colis, des petites attentions à la réception pour que chaque ouverture de boîte soit spéciale avec des cartes vintages collector, ou un mot manuscrit du fondateur pour une occasion spéciale. Outre le packaging et les produits, j’ai à coeur de répondre à chaque interrogation de mes clients ou futurs clients. Souhaitant les satisfaire au quotidien, je peux également obtenir des maillots non référencés sur le site sur une demande d’un client. Parce qu’en temps que passionnés, nous sommes des collectionneurs et nous sommes toujours à la recherche de la perle rare. Ne pouvant me permettre d’avoir un stock illimité compte tenu du fait que je viens de lancer le site, je mets un point d’honneur à pouvoir satisfaire les demandes de ma communauté.

C’est tout à ton honneur, comment vois tu la concurrence des sites de ventes de maillots dans la communauté NBA Fr ?

A ma connaissance, quand j’ai lancé Rookie Republic, il n’y avait sur le marché que des généralistes (Basket4ballers) et autres distributeurs grands publics (Zalando) qui ne présentaient pas une approche 100% vintage. Bien sûr l’arrivée de Team Retro US change un peu la donne. On ne peut pas nier que la concurrence existe. Mais à mon sens, pour un site de e-commerce, ce qui prime, c’est la création d’un réseau et d’une communauté, avec un vrai lien de proximité afin de fidéliser sa clientèle et de réellement la satisfaire. Cela prend du temps, mais c’est ce qui me tient à coeur et me fait vibrer. Je pense aussi que cela peut faire la réussite de Rookie sur le long terme.

Tu es fière de ce que tu as pu créer jusqu’à maintenant ?

Ce n’est que le début de l’histoire, et le chemin qu’il reste à parcourir est encore long. Je pense qu’on peut dire que j’ai une certaine fierté pour avoir concrétiser un projet qui paraissait un peu fou au départ. Maintenant, je reste humble, je sais qu’internet est un monde féroce, et que les années à venir seront cruciales pour la pérennité de la société.

Tu dis qu’internet est “féroce”, que pense tu de la communauté NBA fr ? Tu es content d’en faire partie ?

Internet est un milieu complexe parce que les concurrents sont internationaux et la guerre des prix est vive. Avant toute cette aventure, je n’étais pas un tweetos aguerri et Rookie m’a permis de découvrir une communauté extraordinaire, dynamique et ultra soudée. Clairement, j’ai rencontré des gens super intéressants que je n’aurai pas eu l’occasion de croiser avant. C’est tout d’abord grâce à eux que Rookie peut exister aujourd’hui. Donc oui on peut dire que je suis clairement super content d’en faire partie !

Parlons un peu de toi, t’es fan de NBA depuis toujours ?

Pour être franc, tout petit mon papa m’a inscrit au foot donc j’en ai fait pendant quelques années. Quand j’ai eu 10-12 ans, j’ai rencontré 4 copains, et pour nous occuper l’été mes parents nous avaient acheté un panier de basket et nous sommes tombés dans l’univers du basket comme ça. Quand nous étions ado, Lebron James jouait à Cleveland, on ne ratait pas un match !  Pendant les vacances, c’était des nuits blanches pour suivre les matchs en direct et les playoffs : ça nous faisait vibrer ! Et aujourd’hui, 15 ans après, on se fait toujours des nuits blanches pour les playoffs, notre rêve ce serait de vivre une finale tous ensemble aux US … Donc je pense qu’on peut dire que oui je suis fan depuis toujours !

Et es tu toi même un jersey addict ?

Complètement ! Si je pouvais, j’aurai une pièce consacrée à ma collection avec des placards qui débordent et les grands classiques encadrés au mur ! Ça fait partie de mes objectifs de vie en tant que jersey addict. Je fais d’ailleurs un clin d’oeil à Gylbret de la communauté de Twitter, sa collection est juste dingue !

On l’embrasse aussi !! Pour terminer, tu parles beaucoup de l’histoire du basket derrière les maillots, quelle est pour toi l’importance des Jerseys ? 

A mon sens, les Jerseys ne sont rien sans les joueurs qui les ont portés. C’est que j’avais voulu dire avec le slogan de Rookie « Incarnez la légende ». Le 23 ne serait jamais devenu mythique sans MJ, il en est de même pour le 33 sans Pippen, Bird ou Ewing. C’est aussi pour ça qu’on aime tant les porter, ils nous rappellent des exploits, des moments de vie ou des tempéraments de feu de certains joueurs emblématiques. A mon sens, les Jerseys c’est également le symbole d’un championnat qui s’est engagé contre le racisme, les porter, c’est un peu comme porter l’histoire sur ces épaules. L’histoire de personnes qui se sont battues pour leurs idéaux, leurs soifs de gagner et de pratiquer leur passion !

Une petite dernière, lequel il te manque et que tu veux par dessus tout ?

Le maillot de MJ des Finals 1998 signé !

On lui fera remonter l’info, et merci d’avoir pris du temps pour nous !!

Merci beaucoup à toi et à l’équipe DUNKIN pour l’attention que vous avez porté à mon projet !

Dunkiin vous invite en masse à rejoindre le site Rookie Republic

Ainsi qu’à le follow sur twitter (@Rookie_Republic).

Passer par le site de Florian pour acheter des maillots vintage est tout aussi sûr que de passer par les sites de la NBA. Ça ne coûte rien de plus de soutenir un passionnées !!

Pablo Muller

Once a Knicks, Always a Knicks

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s