Interview – Pierrick Poncet, Fondateur de Glide Goods et bien plus


Pour la saison 2019-2020 la Chorale de Roanne retrouve l’élite après 5 années passées à l’étage inférieur. 

Pour marquer leurs retrouvailles avec le plus haut niveau quoi de mieux qu’un retour aux sources. Pour se faire, c’est Pierrick Poncet qui s’y colle en réalisant une excellente vidéo que l’on peut qualifier de vitrine pour la ville de Roanne, son club et son passée. 

Les roannais remettent au goût du jour les éléments principaux du maillot de 1953, année qui les verra atteindre la première division nationale pour la toute première fois. 

Pierrick est un défenseur des traditions et de l’histoire du basket qu’il souhaiterait voir plus en avant. Preuve en est, il est le fondateur de Glide Goods (@glidegoods sur Twitter) ou il propose la réédition des tenues vintages pour les clubs pros. 

Merci à lui d’avoir pris le temps de répondre à quelques questions.


Dunkiin : Salut Pierrick, merci d’accepter de répondre à nos questions, tu es Sportwear Designer, Art director et tu es l’auteur de la vidéo qui fait la promotion des nouveaux JERSEY de la Chorale de Roanne, tu peux nous en dire un peu plus sur toi ? 

Pierrick : Je suis donc Designer sport depuis une dizaine d’années. Pour la petite histoire, j’avais commencé chez une petite marque locale, ou j’avais pu créer les tenues de Jérémie Janot gardien de but de l’ASSE, en 2005 ! Je développe et finalise des produits pour différentes marques de sport au sein d’une agence (Impact Sport à Roanne). Cela va du textile à la bagagerie en passant par des ballons, divers accessoires…etc…  En parallèle, j’exerce en tant qu’indépendant dans tout ce qui a trait à la création au service des entreprises, que ce soit graphisme, illustration, vidéo, packaging ou même aménagement d’espaces …

D : Tu es intervenu durant 5 ans pour la Ligue National de basket, tu peux nous expliquer rapidement quelles ont été tes missions pendant cette période ?

P: Nous nous étions rapprochés mutuellement en ce qui concerne l’amélioration visuelle des maillots. La LNB avait créé une commission avec différents intervenants pour essayer d’apporter une réponse aux nombreuses critiques qui concernait l’esthétique déficiente des équipements de match. Le but était de trouver un compromis entre besoin de sponsors et un design acceptable pour tout le monde … Il m’est revenu le privilège d’éditer la charte équipement de la ligue à destination de tous les clubs professionnels.

D: Donc tu es le créateur de la vidéo qui met en avant le maillot de la Chorale de Roanne cette saison, comment s’est faite la rencontre avec le club ? Tu avais déjà travaillé pour eux ?

P:  Oui on se connait depuis longtemps même s’il y a eu une période de recul pour diverses raisons. J’ai commencé à créer des choses pour la Chorale il y a plus de 10 ans déjà … La passion reste là car on veut toujours que son club ce cœur fasse parler de lui à l’échelle nationale ou européenne.

( Maillot Jacquard de 2008 en référence au savoir-faire textile de la Ville que j’avais imaginé pour la marque Converse ).

D: Qu’est ce qui t’a inspiré cette vidéo ? Le club avait une idée bien ficelée de ce qu’ils attendaient ou tu as eu plus ou moins carte blanche ? 

P: L’avantage c’est qu’ils me laissent quasiment carte blanche. C’est un peu mon laboratoire d’idées ! Ils voulaient juste de moi la création d’un nouveau maillot, puisque les dessins proposés par l’équipementier ne faisaient pas forcément sens.  Donc plutôt que juste un maillot, j’ai eu envie de leur proposer quelque chose de plus global.

D: La voix de Marc Salyers, joueur emblématique de Roanne c’est ton idée ?

P: Oui. J’avais bien aimé le clip d’Arsenal (football), qui faisait parler Ian Wright, figure historique du club … Sans pouvoir mettre les mêmes moyens, l’idée initiale était donc de pouvoir mettre des plans filmés de Marc Salyers disant le texte que j’avais imaginé. Comme nous sommes à des milliers de km de distance (Alabama, USA) cela n’a pas été possible. Donc je lui ai proposé de me faire la récitation via smartphone. Comme mon anglais est correct mais pas parfait, je lui ai demandé de garder l’esprit global du texte et d’adapter SA version. Son premier et unique essai était parfait du 1er coup, avec l’émotion qui va avec … Marc Salyers est, en + d’un grand joueur, une personne ultra disponible et qui était hyper motivé par l’idée !

D: Toi qui travailles dans la création d’article de sport, ton avis sur ce nouveau maillot ? On retrouve le « Chorale » en V comme sur le maillot de 1953, ça te plait ça ?

P: Cela avait du sens de reprendre trait pour trait les inscriptions vues sur les équipements de 1953 ! C’est l’année ou la Chorale est monté au plus haut niveau pour la première fois. On aperçoit cette équipe dans la vidéo. Ce n’est sans doute pas le plus beau visuel possible mais il a une énorme symbolique !  J’aime l’idée de raconter l’histoire dans le sport, de transmettre. Beaucoup de choses n’ont de valeur que grâce à leur histoire !

D: Sur la vidéo, on voit que tu passes par différents coins connus de Roanne, le Stade Malleval, le Pont du Coteau et bien évidemment la Halle André Vacheresse, que représente ce club pour toi en qualité de pur roannais ?

 P: On voulait mettre plusieurs lieux dans la vidéo, mais il faudrait un documentaire entier pour parler de l’histoire de la Chorale et de sa Ville. D’ailleurs la Chorale de Roanne a commencé à jouer en extérieur, notamment dans la cour des anciennes halles de l’agriculture ! Les premiers joueurs du club étaient des salariés d’entreprises du Roannais, qui étaient venus parfois de loin pour construire leur vie sportive, professionnelle et familiale, à l’image de Maurice Marcelo ou André Vacheresse dans les années 60. La ville est infiniment liée à son club et inversement.

L’histoire de la Chorale de Roanne se raconte de génération en génération, de la genèse en 1937, les ambiances du Palais des Sports dans les années 70 ou 80 jusqu’à l’aventure de l’Euroleague 2008, qui nous semble complètement homérique 10 ans après … !

D: Il y a une vraie ferveur autour de ce club dans la région Roannaise, pas loin de 4000 personnes en moyennes par match l’an passée sur une saison en PRO B à la Halle, est ce que tu sens un vrai impact du club sur la culture de la ville ? 

P: Je dirais que La Chorale est une institution la plus populaire de la ville et sa région.  Quel autre évènement accueille plus de 3000 personnes tous les 15 jours ? Même si tout le monde n’aime pas le basket, chaque Roannais est allé voir la Chorale, je pense … Effectivement ce club fait partie des discussions de nombreux Roannais. C’est notre AS Saint-Etienne à nous !

D: Au niveau national, avec l’impact de Tony Parker à l’ASVEL par exemple, l’émergence de nouveaux médias en ligne ou encore la Coupe du Monde qui vient de s’achever, on sent que le basket que ce soit le championnat français masculin / féminin, l’Euroleague ou la NBA prend une autre dimension. Tu le ressens toi dans tes activités ? 

P: Je n’ai de contacts qu’avec le basket en France et la NBA prend énormément de place. Donc ça reste encore limité.  Mais on a la chance d’avoir un lien entre LNB et NBA, grâce à de nombreux joueurs qui sont passés par la LNB (Fournier, Gobert ,Capella ou même les coachs Kenny Atkinson ou Terry Stotts !!… ).Mais avec des partenaires titres comme Jeep Amazon ou Disney pour le Basket Français, un média qui couvre JeepElite et Euroleague (RMC sport). Des relais sur les réseaux sociaux, même si c’est encore très centré sur la NBA, je trouve qu’on s’en sort plutôt bien niveau basket Français.  Les clubs font des efforts de com.  Après j’aimerais que la LNB nous raconte un peu + son histoire, et donne la parole a ses acteurs … J’aurais aussi adoré voir un PSG Basket se récréer.  Car en + d’une vraie histoire basket dans la LNB des années 90 (avec Dacoury Forte etc….), je vois que le PSG surfe sur la culture Basket avec son partenariat Jordan Brand, ses collections basket …mais sans équipe de Basket. Dommage.

D: Tu as des projets à venir ou en cours autour du basket que tu souhaites évoquer ?

P:   J’ai récemment réalisé les logos de Boulazac Périgord et des Métropolitains. J’aimerais reproposer de la vidéo aux clubs (vidéo clips ou même documentaires pourquoi pas) Et puis surtout ce projet qui me tient à cœur : J’ai créé GlideGoods, une marque qui propose la réédition de maillots et autre produits « Rétro« . Dans l’esprit de Mitchell &Ness, mais pour le basket Français. Car je trouve qu’on perd l’identité  » basket » avec tous ces maillots à manches et au matières sublimées, qui ne sont pas du tout l’identité du textile Basket. Alors je propose des matières d’époque, avec marquages « brodés », etc… J’aimerais aussi proposer ces pièces aux clubs amateurs ..

D: Un prono pour la saison des Roannais pour le retour en JEEP ELITE ? 

P: Je suis assez pessimiste, et cela me désole car j’aimerais que la Chorale fasse partie du plus haut niveau français de façon pérenne. Mais pour cela il faudrait une vision plus ambitieuse. Cela n’en prend pas le chemin puisqu’il n’y aura pas de grand club du 42, mais plutôt 2 projets (avec St Chamond) qui se partageront les budgets et les partenaires. C’est absurde. J’aurais rêvé qu’on ait un club qui rayonne au-delà des frontières de la ville. Et qu’on vienne voir la Chorale comme les Roannais se déplacent voir l’ASSE, l’OL en Foot ou le Clermont Auvergne en Rugby …

RicouxD

#SpursNation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s