La censure en NBA

La NBA est-elle le Shérif le plus sévère des États-Unis ? Une question que l’on peut légitimement se poser avec l’interdiction récente des bandeaux style Ninja dans la Ligue. Revenons ensemble sur les interdictions phares émises par la NBA à l’encontre des joueurs.


La plus connu : Les Jordan 1 Banned

Une des règles majeures dans les années 80 concerne les baskets : la 51 Rule. Cette règle oblige les joueurs à avoir minimum 51% de blanc sur leurs chaussures. Durant la saison 84, un jeune rookie décide de monter au dunk contre la ligue lors d’un match de pré-saison au MSG à New York. Son Airness, Michael Jordan, présente donc une paire de Air Ship ( l’ancêtre de la Jordan 1 ) couleur Noir et Rouge. La ligue ne mettra pas longtemps à rappeler à l’ordre Nike, qui s’en servira comme d’un argument marketing imparable. Dès ses plus jeunes années, M.J avait le sens du commerce dans le sang ( en plus d’avoir quelques bases sur le terrain ). Une paire mythique pour un joueur de légende.


La plus improbable : Le Dunk en NCAA

Retour vers le futur : 1966. Après le passage de deux joueurs qui ont dominé la ligue universitaire, Bill Russel (2m07) et Wilt Chamberlain (2m16), la NCAA a peur : le basket ne doit pas être réservé au grand joueurs. Mais c’est avec l’arrivée d’un joueur de 2m18 que la NCAA se voit en obligation de changer le règlement : Kareem fait déjà parler de lui. Pensant d’abord monter la hauteur des paniers, la ligue universitaire surprend : les Dunks sont désormais interdit. Sur un fond de ségrégation aux Etats Unis, où la ligue ne veut pas que les grands athlètes noirs dominent un sport créé par les blancs, les jeunes joueurs contrôle donc leur jeu pour ne pas trop dominer le sport universitaire. Une interdiction qui prendra fin en 1976, une date importante : c’est également l’année du premier Dunk Contest.


Le super-héros : Le Masque Noir

En 2014, Lebron James est victime d’une fracture du nez et doit porter un masque pour continuer à jouer. Jusqu’ici rien ne laisse à penser que la NBA intervienne. Mais c’était sans compter le sens du style du King qui décide de porter un masque en carbone noir et non un masque clair comme les joueurs avant lui victime de la même blessure. Un affront pour la ligue qui ne veut pas de vague sur les parquets. Mais pourquoi Lebron a t il changé de masque ? La réponse est simple : Le King voulait assortir son masque avec son maillot ( qui était noir ce soir là ). Rien ne peut donc se mettre entre Lebron et la mode, pas même la NBA.


La plus décoiffé : Les Cornrows d’Iverson

Lors du match des Rookies du All Star Game 1997, un joueur d’1m83 fait parler de lui. Malgré son maillot trop grand pour lui, ses dunks et nombreuses interceptions, tout le monde ne parle que d’une chose : les tresses d’Iverson. Les cornrows ( tresses plaquées ) ont beaucoup de succès auprès des taulards et dealers, elles n’ont donc pas leur place sur les parquets pour la NBA. Mais Iverson n’a peur de rien sur et en dehors des parquets et personne ne pourra lui donner d’ordre concernant son style. Véritable icône de mode du début des années 2000, The Answer reste l’un des joueurs les plus influents de la NBA.

Samuel Dassa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s