« LOOK GOOD, FEEL GOOD, PLAY GOOD, PAY GOOD”

UNE PASSION, UN STYLE DE VIE, UNE MARQUE…Au cœur de l’aventure Crossover Culture 

Comme nous l’avons déjà dit lors de notre présentation de B.EASE, nous adorons les projets audacieux. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous allons vous parler de Crossover Culture, une marque tout droit venu des playgrounds de Venice Beach. Lassez bien vos chaussures ça risque de crosser salement !!! 

Les origines du produit : 

 Ryan Duke, immense fan de basket est un fervent pratiquant du basket sur les mythiques playgrounds azurs de Los Angeles. Là-bas, chacun à son propre style, sa propre manière de jouer et ses propres techniques pour faire le show et briser des chevilles. C’est sur terrain que Ryan Duke a voulu développer des chaussures permettant de rivaliser avec les plus grands et de laisser exprimer son talent. 

Qui dit nouvelle marque dit nouvelle identité. Ici, on retrouve des modèles assez épurés qui permettent de se différencier des modèles de Lebron ou de Westbrook qui paraissent massifs. Cependant bien qu’épurés ces chaussures bénéficient d’une technique incroyable permettant de bénéficier d’un confort, d’un amorti, d’une stabilité et de dynamisme, bref tout ce que l’on recherche quand on veut jouer à fond au basket tout étant en sécurité ! Avec la Kayo LP2 vous pourrez postériser les joueurs adverses après un cross sans avoir peur d’avoir une cheville qui tourne. Ils sont parvenus à faire cela grâce à une semelle en « dents de requins » permettant d’adhérer parfaitement à tout type de surface et donc de pouvoir jouer aussi bien en salle que sur playground, cette adhérence permet de faciliter les changements de directions en pleine course et ça a clairement son importance en contre-attaque quand on veut poser un petit eurostep. Ensuite au niveau de la semelle intermédiaire on retrouve la technologie « système d’énergie LP2 » permettant d’avoir l’impression de marcher sur des nuages et aussi d’avoir des chaussures qui durent. Ce n’est pas négligeable quand on voit comment les playgrounds peuvent faire souffrir les sneakers… Pour être encore plus efficace on retrouve La wishbone suspension qui offre un amorti renforcé et une stabilité améliorée. Enfin au niveau de la tige on peut observer un relief « 3D » permettant encore une fois d’avoir une stabilité et un maintien de qualité en plus d’un certain style qui change des certains modèles d’autres marques trop lisses. 

Au niveau du design on retrouve donc l’effet 3D sur l’ensemble des coloris, mais il nous est parfois possible de voir des rivières d’or sur le dessus des semelles notamment sur les Black Gold Rush. De plus ses chaussures essaient d’incruster au mieux leur logo en reprenant les couleurs déjà présentes sur les modèles et en les plaçant sur la languette ainsi que sur l’arrière du pied en suivant les lignes de l’impression 3D. La paire se veut discrète pour laisser parler votre jeu. La languette montante de cette paire offre à la fois un maintien non négligeable mais permet également d’obtenir une allure plus allongée. On peut également observer un léger renfort sur l’extrémité de la chaussure. 

En plus des chaussures, Crossover Culture propose des textiles au design épuré avec simplement le logo sur le torse. Ce sont les prix du marché, c’est-à-dire que les t-shirts sont à 25 €, le hoodie à 50€ et les shorts à 35€. Limiter la marque à ça serait leur faire insulte mais on vous laisse aller sur le site pour vous faire votre propre idée. 

POUR SHOPPER VOTRE PAIRE C’EST PAR ICI

Hugo Eucher

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s