AND1 reprend ses droits dans la rue

MONTREZL HARRELL ; AND1 : LE COMBO GAGNANT

C’est en juin dernier que Montrezl Harrell et AND1 ont conclu un accord, faisant de lui le nouvel ambassadeur en NBA. Il sera sous l’aile de Kevin Garnett, directeur créatif et ambassadeur à l’international, de retour pour célébrer les 25 ans de la marque, après les avoir représenté entre 2001 et 2004.

Un achat de Tai-Chi accompagné d’une exposition médiatique cette saison et c’est ainsi que la relation entre AND1 et MH s’est faite, lui qui rêvait d’avoir sa propre chaussure, en véritable passionné de sneakers. David Gordon, responsable du marketing sportif a eu le nez creux et à fait de cette opportunité un partenariat bénéfique aux deux partis.

« Quand j’ai commencé à jouer au basket, mon amour pour les sneakers à naturellement suivi le mouvement. J’avais déjà l’habitude de regarder les joueurs créer leur signature shoe et personnaliser leurs paires, ça m’a toujours fasciné. J’espérais juste qu’un jour je ferai pas de ce groupe alors restreint. AND1 recherchait un battant, je me suis au diapason et here I am »

« J’ai une collection avec plus de 200 paires, 2 des pièces de ma maison servent de sanctuaire à leur honneur. J’ai une histoire avec chacune d’entre elle, une connexion. Je n’oublierai jamais le coup de cœur que j’ai eu pour la Tai-Chi. »

Montrezl Harrell

Le nouvel espoir des Clippers, qui a connu sa meilleure saison sur le plan statistique avec près de 17 points, 7 rebonds et 1 contre en moyenne par match et a marqué son empreinte au 1er tour des PO face aux Warriors où l’on se souvient de son game 2 à 100 % au shoot en sortie de banc en compagnie de Lou « pyromane » Williams, amorçant le futur déclin de la Baie. Avec des moyennes de 18pts et 5,5rbds en postseason, c’est tout naturellement qu’AND1 a saisi l’occasion en vue des Summer league pour faire de MH son représentant sur les terrains.

OAKLAND, CA – APRIL 24: Lou Williams #23, Montrezl Harrell #5, and Patrick Beverley #21
Copyright 2019 NBAE (Photo by Noah Graham/NBAE via Getty Images)

Fondée en 1993 par Jay C. Gilbert, Seth Berger et Tom Austin, la marque est une des pionnières de la fabrication et distribution des chaussures de basket, connaissant son heure de gloire durant les 90′ et début 2000. Un premier rachat par le groupe American Sporting Goods en 2004/2005 retire l’indépendance de la marque et marque le détachement progressif autour de sa ligne directrice, son identité. C’est ensuite au tour de Brown Shoes de racheter un package de 4-5 marques dont Avia, Nevados et Ryka pour un montant total de 145M.

« AND1 est une grande marque avec un fort héritage et une vraie histoire, cependant elle n’a pas brillamment réussi à concentrer sa stratégie auprès de ses fidèles clients soucieux de leur bien-être, de la mode et la famille »

Communiqué de Brown Shoes

C’est pourquoi ils n’hésitent pas à céder ce dernier à Galaxy International pour 45M au début de cette décennie.

Ces multiples rachats peuvent expliquer (en partie) la décote de la marque auprès des joueurs NBA, et son passage en 2nd plan (voir plus bas) au profit de Nike, Adidas, Reebok, Anta (clin d’œil) et autres Jordan ou Puma/Converse (pour les plus récents).

L’instauration du dress code par David Stern en 2005 a aussi sa part de responsabilité dans sa lutte contre l’oubli. Loin d’elle ses années glorieuses avec son modèle phare, la Tai-Chi.

Ce nouveau deal porte sur la présentation des exclusivités lors des ligues d’été et la sortie de sa signature shoe durant la SR, redédier des terrains à LA et à la Nouvelle-Orléans (coucou les cyborgs), la présentation d’un nouveau city à Philadelphie début août.

Toute une collection de Tai-Chi et d’Attack, modèle bas est ressorties à l’occasion des 25 ans de la marque, en attendant une annonce officielle pour la probable MH1, après plus de 10 ans d’absence sur les parquets NBA. MH devrait travailler sur les nouveaux concepts de baskets en collaboration avec Kevin Garnett.

Les nouveaux modèles AND1 reprennent l’idée de la flyknit, avec une chaussette de compression en tissu et une tige doublé afin de mieux supporter la voûte plantaire. Ajouté à cela une empeigne en cuir et nubuck recouvrant intelligemment la le pied, ce classique vise à assurer une meilleure stabilité aux joueurs afin qu’ils sentent leurs pieds protégés lors de son utilisation.La semelle intérieure complète cette stabilité avec un confort amélioré et une semelle en gomme pour une meilleure traction. Idéale pour la pratique sur bitume, AND1 reprend ces composantes sur chacun de ses modèles et les adaptent aux besoins de ses athlètes, tout comme ANTA qui s’est conformé à la blessure de Gordon Hayward.

« les gens ont oublié que pendant un moment l’été appartenait à AND1 (ligues d’étés, playground, etc..). AND1 saura rendre l’amour/intérêt à son public urbain (?) montrant que la période estivale est celle des vrais ballers, une période qui appartient à la marque et que les vrais joueurs et MH respectent. »

John Scipio, GM

En collaboration avec la chaîne TNT et Area21, AND1 relança son initiative « Paint The Park » à West Oakland – De Fremery Park a.k.a Little Bobby Hutton Park. Au programme de la journée en promotion des artistes autour de la culture basket, E-40, Jadakiss, The Illuminaries, etc…

Ce projet consiste à améliorer les conditions dans des zones désertes, en rénovant les playgrounds, afin de rendre hommage et à promouvoir la culture du streetball et procurer un refuge et un lieu de détente pour la jeunesse. Cela permet à AND1 de tisser de meilleurs liens avec les communautés concernées, en leur laissant faire de ce nouveau playground leur terrain, source d’inspiration pour chacun dans sa discipline. L’essentiel est qu’ils puissent s’exprimer et se donner les chances d’exploiter leur potentiel au maximum. AND1 garde un œil sur son public en effectuant de un suivi régulier pour voir les évolutions et améliorations qui permettraient de redonner de l’espoir à ceux qui n’ont pas les opportunités suffisantes pour s’en sortir et réussir.

Il y a tellement de similitudes entre le sport et l’art, et ils ont tous deux l’habileté de laisser la haine et les préjudices de côté, permettant aux gens de se réunir. Cela pourrait être notre chemin/destin.

The Illuminaries

Central City a un vivier de talentueux jeunes streetballers incroyable, une centaine d’enfants vient y jouer chaque jour et c’est propre à AND1 de leur donner une lueur d’espoir. En rénovant Guste Park, carte blanche accordée à The Illuminaries pour une fresque murale censée représenter les habitués et puissent de retirer de la fierté en jouant à domicile, chez eux. Ça a était une transformation incroyable, authentique et en accord avec la passion première d’AND1, réunir les communautés et les différentes cultures, autour du streetball.

Vince Carter, Chancey Billups, Allen Iverson, Sean Kilpatrick et bien d’autres ont un jour collaboré avec AND1, leur permettant de devenir des modèles pour les générations présentes et futures grâce à leur passion et le désir de le partager.

Comme Paul Silas en son temps qui admirait Bill Russell s’entraîner sur son playground au moment où ni l’un ni l’autre ne savait quelle carrière ils allaient connaître.

Quelqu’un se préoccupe de toi, donc continue d’avancer.

pathroom

pierre qui roule n'amasse pas mousse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s