Une nouvelle paire au Panthéon : La Nike Zoom Air Freak 1

Encore inconnu il y a quelques années, Giannis Antetokounmpo écrase aujourd’hui la ligue de son talent sur les parquets NBA, mais il marque aussi de son emprunte l’univers basket: un titre de MVP, un nouveau logo et une signature shoe, une première pour un joueur européen.

Dans le coffret de la nouvelle Nike Zoom Air Freak 1 offert pour son lancement par la firme américaine à une poignée de privilégiés, on trouve « The Book of Giannis » et un mot signé de la main du grec.

« Lorsque nous étions enfants, mon frère Thanasis et moi n’avions qu’une paire de basket que nous partagions pendant les matchs. Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’avoir ma propre signature shoe, une paire que je peux désormais partager avec le monde entier. »

Le jeune grec revient sur son enfance difficile et son parcours que l’on peut aisément qualifié de réussi. Il attribue notamment cette réussite à ses frères.

« Les premières couleurs utilisées, « All Bros », sont un hommage à mes quatre frères, Francis, Thanasis, Kostas et Alex. Ils représentent tout pour moi. Cela renforce le sentiment chez moi que rien n’est plus important que la famille. »

Si les Nike Air Zoom Freak 1 vous inspire, c’est tout simplement parce que Giannis lui-même affirme s’être inspiré d’une pointure du domaine puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que de Kobe Bryant.

À la fois légères et confortables, aussi bien esthétiques qu’explosives, les Freak 1 sont équipées de la technologie « Zoom Air doubles » superposées sous le talon pour optimiser l’amortie. Elle correspond parfaitement au jeu intense et explosif du Greek Freak et il a fallut pour cela créer une chaussure battit sur une semelle multi-directionnelle qui garantit une stabilité sans faille, y compris sur des foulées latérales tout en répondant aux besoins plus classiques d’une bonne position défensive avec des renforts placés aux extrémités du pied. Le tout est renforcé par un système de maintien du pied ainsi que par un maintien latéral en caoutchouc qui s’étend de la semelle extérieure à la semelle intermédiaire.

Si l’utilisation du « Zoom Air doubles » permet à cette chaussure d’apporter de l’équilibre et de l’explosivité, elle donne lui donne aussi un look unique complété par des ajouts esthétiques audacieux.

Sur ce modèle, il sera difficile, voir impossible, de passer à côté de cet immense Swoosh inversé présent sur le panneau latéral extérieur de la chaussure et qui vient parfaitement s’intégrer au talon, ce qui lui donne un aspect plus élancé. Le logo est lui-même coupé par une semelle en gel qui rappelle la virgule inversée. Côté intérieur, deux swoosh, l’un en gel, intégré à la semelle, l’autre, plus discret, est imprimé sur la chaussure.

Au niveau des lacets en revanche, on va à l’essentiel avec un choix classique d’élastiques pour bien contenir l’avant du pied. La languette est elle aussi signée du logo de la firme originaire de l’Oregon, un logo plus discret la aussi mais surplombé par un autre logo, celui pensé spécialement pour le Freak.

Il s’agit tout simplement des lettres A et G, les initiales du joueur, légèrement stylisées. D’apparence simple, ce logo a en réalité une signification plus poussée mêlant identité, parcours et surtout famille.

À l’arrière de la chaussure on retrouve deux renforts pour maintenir le talon mais aussi un numéro « 34 » brodé sur la chaussure, le numéro que porte Giannis Antetokounmpo à Milwaukee.

Si les couleurs rendaient hommage à ses frères, la semelle de la Freak 1 est entièrement dédiée à son père dont le décès en 2017 a profondément marqué le pensionnaire des Bucks. Même si on retrouve les prénoms de ses frères à l’arrière de la semelle, les motifs utilisés sont directement inspirés de ses origines grecques et la mention « I am my father’s legacy » (Je suis l’héritage laissé par mon père) ainsi que la rose modelée dans le gel à l’avant de la semelle sont un hommage direct à Charles Antetokounmpo, son père. Sous la chaussure, on retrouve une nouvelle fois le logo « AG » et des renforts qui se prolongent jusqu’au dessus des orteils pour assurer de meilleurs appuis à celui qui les porte.

Au-delà du niveau impressionnant de détails dans la finition de cette basket, la nouvelle paire s’offre déjà plusieurs coloris. Le coloris « All Bros » que nous avons déjà présenté ci-dessus, un coloris plus classique en noir et blanc avec des touches de bleu azuré et surtout un coloris « Roses » encore une fois en hommage à son père.

Volonté artistique ou préparation commerciale, avec ces trois coloris disponibles dès la sortie, on peut s’attendre à une déclinaison importante au niveau des couleurs, comme cela avait été le cas pour les Kyrie. À ce jour, cela ne reste qu’une hypothèse et seul l’avenir nous dira comment évoluera la Freak 1.

Shooting très orienté vers la Grèce, vidéo de panier installé au sommet du Mont Olympe, … Pour la promotion de sa nouvelle paire, Nike a mis les moyens. Tout porte à croire que sa sortie sera accompagnée d’une collection de vêtements à l’effigie du Freak. On a déjà pu apercevoir un short lors d’un shooting ainsi que des t-shirts « Freak » portés par les frères Antetokounmpo lors de la cérémonie de lancement des Freak 1.

À chacun sa vie, à chacun son histoire. La Nike Air Zoom Freak 1 est une histoire, celle d’un gamin à qui la vie n’avait rien donné d’autre que des rêves et une famille, un gamin devenu l’emblème d’une marque, mais aussi bien au-delà, l’emblème d’une ville, d’un pays tout entier, d’une mentalité.

Hugo Eucher

3 réflexions au sujet de « Une nouvelle paire au Panthéon : La Nike Zoom Air Freak 1 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s